L'Autorité de la concurrence valide les engagements de Carrefour et Tesco sur les achats

L'Autorité de la concurrence valide les engagements de Carrefour et Tesco sur les achats

le 17/12/2020

PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'Autorité de la concurrence a annoncé jeudi avoir validé les engagements pris par les distributeurs français Carrefour et britannique Tesco visant à réduire le périmètre de leur accord de coopération sur les achats.
Les deux groupes avaient présenté en octobre des propositions d'engagements à l'Autorité, qui avait ouvert une enquête en 2018 sur plusieurs alliances de ce type. Les deux groupes avaient alors redéfini le périmètre de leur coopération sur les marques de distributeurs.
L'Autorité de la concurrence a accepté jeudi ces engagements et les a rendus obligatoires, considérant que ces concessions permettent de répondre "pleinement et efficacement à ses préoccupations".
Carrefour et Tesco ont, dans le détail, pris plusieurs engagements pour une durée de cinq ans. Les deux groupes ont exclu de leur accord des produits agricoles achetés principalement auprès des producteurs français et européens, a indiqué l'Autorité. Les deux sociétés ont également décidé de limiter leur coopération dans huit catégories de produits -comme le coton, les fromages persillés ou encore les conserves de tomates -- à un volume correspondant pour Carrefour à 15% de parts de marché à l'achat par famille de produits.
Carrefour et Tesco se sont par ailleurs engagés "à rétablir la possibilité pour les plus petits fournisseurs de répondre aux appels d'offres organisés dans le cadre de la coopération", a également indiqué l'Autorité.
L'Autorité de la concurrence avait précédemment validé, à la mi-novembre, des concessions soumises par les distributeurs Casino, Auchan, Metro et Schiever afin de réduire le périmètre de leur alliance dans les achats.