CARREFOUR RÉALISE AU 3E TRIMESTRE SA MEILLEURE PROGRESSION DE CHIFFRE D'AFFAIRES DEPUIS 20 ANS

CARREFOUR RÉALISE AU 3E TRIMESTRE SA MEILLEURE PROGRESSION DE CHIFFRE D'AFFAIRES DEPUIS 20 ANS

le 28/10/2020

Le distributeur voit ses revenus bondir de 8,4% sur la période. Même ses hypermarchés sont en forte progression.
Carrefour boucle des trimestriels historiques. Le groupe français affiche un chiffre d'affaires de 19,69 milliards d'euros au 3e trimestre, en progression de 8,4%, une hausse jamais vue depuis 20 ans, affirme le groupe. Cette hausse s'entend à magasins comparables, hors essence et calendaire et à changes constants.

Ce bond s'explique par le redressement des activités en France, notamment à cause du contexte sanitaire et de très bonnes performances au Brésil.

Ainsi dans l'hexagone, le chiffre d'affaires a augmenté de 3,8% en comparable à 9,6 milliards d'euros, avec une croissance notable de 2,5% pour les hypermarchés. Rappelons que les hypermarchés sont depuis des années en perte de vitesse.

"Les clients réagissent vite et positivement à toutes les initiatives visant à améliorer la qualité de l'expérience d'achats et la satisfaction client", estime Carrefour, qui souligne que les hypermarchés notamment "ont accentué leur bonne dynamique initiée post-confinement".

Au Brésil, la croissance atteint pas moins de 26%, un niveau record selon le groupe, qui dit bénéficier d'un trafic dynamique, de gains de parts de marché et d'une hausse de la part de portefeuille chez ses clients. En Amérique Latine, le chiffre d'affaires se hisse à 3,6 milliards d'euros.

+65% dans le e-commerce

"Les ventes de Carrefour au troisième trimestre reflètent l’excellente dynamique en cours dans le groupe, confirmant le succès du plan de transformation Carrefour 2022", a déclaré le PDG Alexandre Bompard, cité dans un communiqué.

Carrefour a en effet lancé il y a deux ans, en 2018, un vaste plan sur cinq ans de réduction de ses coûts et de repositionnement avec un accent fort sur le commerce en ligne et le développement de nouveaux formats de magasins. Avec succès, puisque ses activités de e-commerce ont explosé de 65% au 3e trimestre. Son objectif est de réaliser 4,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires e-commerce alimentaire en 2022.

Pour 2020, le distributeur dit anticiper "une dynamique commerciale soutenue et une amélioration du levier opérationnel des activités de distribution" mais prévient que les services financiers et marchands ainsi que les ventes B2B en Europe, pénalisés par la crise, devraient peser sur les résultats annuels.

Reste que la perspective d'un nouveau confinement en France devrait à nouveau doper ses activités commerciales.

Olivier Chicheportiche
Journaliste BFM Business