Certains clients des grandes surfaces semblent n'avoir toujours pas intégré les mesures de distanciation sociale imposées dans les magasins depuis mercredi et ils créent parfois des incidents dont le personnel, déjà mis sous pression, se passerait bien. 

Ce vendredi matin, avant même l'ouverture des portes, une longue file de clients s'est formée sur le parking de l'hypermarché Carrefour de Berchem-Sainte-Agathe. L'enseigne n'accepte plus qu'une personne à l'intérieur par 15m2. Il faut donc s'armer de patience pour faire ses courses, surtout à l'ouverture puisqu'il semble que ce soit le moment choisi par beaucoup de Belges pour se rendre dans les grandes surfaces. Le garde à l'entrée de l'hypermarché, aidé par le gérant, ont été confrontés à la mauvaise humeur d'un client, âgé d'une septantaine d'années, qui ne comprenait pas pourquoi il ne pouvait pas entrer dans le magasin. 

Cet homme s'estimait prioritaire. C'est un effet le cas puisque les enseignes ont décidé que le personnel soignant, à condition d'être muni d'un badge d'identification, et les personnes âgées de plus de 65 ans peuvent faire leurs courses en priorité. Ce que n'avait pas compris l’irascible client, c'est que, priorité ou pas en vertu de son âge, la règle d'un client tous les 15m2 prévaut. Le nombre de clients maximum a l'intérieur du Carrefour de Berchem-Sainte-Agathe, était atteint et les clients suivants allaient donc devoir attendre un peu.

D'autres clients se sont mêlés aux protestations du septuagénaire et, la situation dégénérant, le gérant a dû appeler la police. Les agents arrivés sur place n'ont interpellé personne mais ils ont rappelé à tous les règles en vigueur.

Dans la vidéo des faits filmée par un représentant syndical, on voit aussi le gérant expliquer à une mère de famille venue avec son enfant qu'elle ne pourra pas entrer dans le magasin car elle n'est pas seule. Cette dame lui a rétorqué qu'elle n'a pas de solution pour faire garder son fils. Ici aussi, mieux vaut le savoir : Carrefour n'accepte qu'un client par caddie. Même si les cas de venues en couple ou en famille semblent très rares, l'hypermarché de Berchem-Sainte-Agathe a tout de même installé quelques chaises à l'entrée du magasin, espacées de deux mètres, pour que les personnes surnuméraires qui ne voudraient pas rester dans la voiture puissent attendre avec un minimum de confort que les courses soient terminées.

De source syndicale, on estime que les choses se passent globalement plutôt bien avec les clients, depuis la mise en œuvre des mesures de filtrage mais il est bon de rappeler les règles afin d'éviter tout problème : un client par 10 ou 15m2, une distance de 1,5 mètre entre chaque personne aux caisses, pas plus de 30 minutes pour faire ses courses et, dans certaines enseignes, une seule personne par caddie.

Isabelle Lemaire